36 mois / 36 month

Doctorant en chimie de la combustion (H/F)

Offre de thèse / Thesis offer

Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : Lundi 1er juillet 2019
Nom des responsables scientifiques : Philippe DAGAUT & Fabrice FOUCHER
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1er octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 400,00 € brut mensuel

Sujet
Il s’agira de développer des méthodes de chimie analytique pour identifier et quantifier des composés poly-oxygénés formés lors de l’oxydation de composés organiques (éthers, terpènes). Ces composés peuvent être formés à la fois lors de l’auto-inflammation de composés organiques et dans la troposphère. Ces travaux permettront de mieux comprendre la formation de tels polluants.

Les expériences seront effectuées dans des réacteurs. La température des réacteurs seront variable (300-900K). Les produits seront piégés pour les analyser ultérieurement. La formation de cétohydroperoxydes et de composés hautement oxygénés résultant d’une troisième addition d’O2 sur les radicaux du réactif organique (R) sera étudiée. On admet que les réactions passent par R + O2 = RO2
RO2 = QOOH
QOOH + O2 = OOQOOH
OOQOOH = HOOQ’OOH suivi de la formation de radicaux hydroxyle et d’un céto-hydropéroxyde :
HOOQ’OOH → HOOQ’O + OH
Les di-hydropéroxides peuvent aussi s’oxyder (3ème addition d’ O2):
HOOQ’OOH + O2 = (HOO)2Q’OO
(HOO)2Q’OO = (HOO)2POOH
(HOO)2POOH → OH + (HOO)2P=O
La réaction peut se poursuivre avec une 4ème addition d’O2:
(HOO)2POOH + O2 → (HOO)3POO
(HOO)3POO = (HOO)3P’OOH
(HOO)3P’OOH → OH + (HOO)3P’=O

Les produits des troisième et quatrième additions d’oxygène ont été observés dans des expériences antérieures. Ils confirment les voies d’oxydation étendues proposées précédemment dans une étude collaborative impliquant ICARE (Proceedings of the National Academy of Sciences 114 (50), 2017). On recherchera d’autres voies possibles et on tentera de caractériser les isomères des produits de réaction.
Les méthodes de chimie analytique utiliseront des couplages spectrométrie de masse à haute résolution – chromatographie en phase liquide et gazeuse. Ces travaux soutenus par le labex Caprysses s’inscrivent aussi dans un programme de recherche soutenu par la région Centre Val de Loire ‘APROPOR-E’ visant à identifier et mesurer des polluants non- réglementés.

Informations complémentaires
Prérequis : master 2 en chimie analytique, pratique des couplages UHPLC-Orbitrap.

Philippe DAGAUT & Fabrice FOUCHER - Contacter
ICARE CNRS
1C avenue de la Recherche Scientifique
45100 - Orléans
FRANCE

Laboratoire PRISME, Université d'Orléans
45100 - Orléans

Autres offres d'emploi

Retour à la liste